Comment devenir chef cuisinier ?

Publié dans A essayer !


Connu également sous l’appellation de chef de cuisine, le chef cuisinier s’occupe de l’élaboration des mets proposés à table des clients du restaurant qui l’emploie. Unique responsable de la cuisine du restaurant où il opère derrière les fourneaux en équipe ou en solo, il réalise différents types de plats selon son inspiration et ses goûts. Si vous êtes intéressés par le métier, vous trouverez dans cet article toutes les informations utiles pour devenir chef cuisinier ainsi que les qualités indispensables pour réussir à cette fonction.

Les différents diplômes pour devenir chef

En dehors de l’expérience acquise sur le terrain, de nombreuses formations permettent d’accéder au métier de chef cuisinier. Voici les diplômes nécessaires à l’exercice de cette fonction :

    • CAP cuisine
    • Bac professionnel cuisine
    • Bac technologique hôtellerie
    • Brevet professionnel cuisinier
    • BTS hôtellerie-restauration option art du service et de la table et art culinaire
    • Licences et masters en management de l’hôtellerie-restauration

Les conditions d’accès à ces formations susmentionnées ne sont pas les mêmes. Ainsi, le CAP Cuisine menant aux emplois de commis est accessible après la troisième. Celui-ci peut être complété par d’autres formations comme une mention complémentaire Cuisinier ou un CAP charcutier-traiteur. Après la classe de seconde, le  bac pro Restauration option Organisation et production culinaire constitue une formation assez qualifiante dans la mesure où le titulaire d’un diplôme est opérationnel immédiatement. Si vous optez pour ce bac pro Restauration, vous pourrez envisager des postes comme second de cuisine, premier commis ou encore  chef de partie. Les personnes détenant un BEP Métiers de l’hôtellerie et ayant fait une seconde spécifique peuvent s’orienter vers un bac technologique Hôtellerie. Les diplômés issus de cette formation auront plus de chances d’obtenir rapidement un emploi en poursuivant leur cursus vers un BTS Hôtellerie. Les détenteurs d’un bac technologique Hôtellerie ainsi que les meilleurs élèves du bac pro Restauration sont éligibles à cette formation. Plus pointu techniquement et même au niveau général, le BTS Hôtellerie option Arts de la table et du service offre à ses titulaires la possibilité d’occuper des fonctions de gestion et d’encadrement dans une cuisine. En exerçant plusieurs années comme aide cuisinier, il est possible d’évoluer vers un poste plus élevé et ainsi réaliser son rêve de porter la toque de chef de cuisine.

un commis coupe des carotte dans la cuisine

Les évolutions possibles dans la cuisine

Les établissements dans lesquels est susceptible de travailler un chef cuisinier sont multiples. Les restaurants ainsi que les grands hôtels figurent parmi les recruteurs à ce poste. Qu’il s’agisse d’un restaurant étoilé ou d’une chaîne hôtelière de renom, les employeurs dans ce domaine sont variés. Les débouchés pour les personnes qui ambitionnent d’embrasser cette carrière sont donc bien réels. Pour ce qui est de l’évolution  dans ce métier, il convient de noter que celle-ci est particulièrement hiérarchisée. La personne qui souhaite devenir un chef cuisiner commence par le bas de l’échelle en qualité de commis de cuisine. Après des années d’expérience ou l’obtention d’un diplôme tel que Bac pro restauration option organisation et production culinaire, le candidat peut accéder à la profession de premier commis ou encore de second commis. Avec une telle formation, l’accès au poste de chef de partie est envisageable même si cela reste assez rare. Cette évolution peut être plus rapide pour les entreprises où certains grades sont inexistants.  Une fois le candidat accède au statut de chef cuisinier, il a toujours la possibilité d’évoluer vers d’autres fonctions en dépit du fait qu’il se trouve au sommet de la hiérarchie dans cette profession. Il peut par conséquent prétendre à un poste dans un établissement plus huppé comme par exemple un restaurant étoilé ou une grande chaîne d’hôtellerie. Certains chefs cuisiniers décident se mettre à leur propre compte avec toute l’expérience acquise durant de nombreuses années derrière les fourneaux. Lorsqu’il exerce en tant que traiteur, il exerce généralement en indépendant.

le chef est minutieux avec le dressage du plat principal

Au même titre que les différentes fonctions qu’il peut occuper au cours de sa carrière, la rémunération du chef cuisinier évolue également. Celui qui débute à ce poste a un salaire qui varie de 1430 € à 2000 € dans les établissements de taille moyenne. Pour les grandes enseignes de la restauration, la rémunération du titulaire de ce poste tourne autour de 3500 euros voire plus dans certains.

Les qualités d’un chef

Bien plus que les compétences théoriques et pratiques, le candidat qui souhaite réussir au poste de chef cuisinier doit posséder certaines qualités intrinsèques. La personne qui exerce cette fonction est à la tête d’une véritable brigade. C’est pour cette raison qu’il est en mesure de travailler en équipe. En sa qualité de responsable de la cuisine, il doit allier art de diriger et capacité à instaurer une discipline au sein de son groupe. Son statut de chef d’équipe commande aussi qu’il ait de solides connaissances en gestion afin de procéder à une délégation d’un certain nombre de tâches aux commis et cuisiniers travaillant sous ses ordres.

la brigade s'active avant même le début du service

Pour garantir une excellente communication au sein de son groupe, le chef cuisinier doit être les qualités d’un bon diplomate. Ayez à l’esprit que ce métier s’exerce dans les conditions assez difficiles. Une très bonne condition physique est donc indispensable à la personne qui désire occuper cette fonction. En plus de supporter longtemps une position debout, il faut résister au contact permanent du feu et s’adapter au travail dans un environnement généralement bruyant.

Exerçant dans un domaine tel que la gastronomie, le chef cuisinier doit faire preuve de créativité afin de surprendre toujours les clients de l’établissement qui l’emploie. Pour se distinguer constamment de la concurrence,  le candidat à ce poste doit être capable d’imaginer des mets uniques. C’est en cela que l’inventivité est une qualité indispensable au chef de cuisine. Pour y parvenir, une maîtrise parfaite des techniques culinaires est une nécessité absolue. La satisfaction de la clientèle exige qu’un chef cuisinier soit une personne curieuse. La curiosité consiste à effectuer en permanence des recherches à divers niveaux dans le but de proposer toujours le meilleur aux clients en misant sur les nouveautés gastronomiques.

Bien que le métier de chef cuisiner soit accessible aux titulaires de diplômes tels que le CAP cuisine, le Bac pro restauration et le BTS hôtellerie option arts de la table et du service, l’expérience reste une voie incontournable. Parce que ce statut se trouve au niveau le plus élevé dans la profession, plusieurs années sont nécessaires pour y accéder. C’est pour cette raison que toute personne qui ambitionne d’occuper ce poste doit faire preuve de patience. De plus, posséder toutes ces qualités susmentionnées ne suffit pas. Pour réussir dans une fonction de chef cuisiner, une remise en question permanente est essentielle afin de réinventer et répondre aux attentes de la clientèle.